WATERGANG - ALONSO MARIO

Nos rayons
WATERGANG

WATERGANG

ALONSO MARIO

[ean : 9782370553126]

En stock !
18.00 €
Résumé
Paul a douze ans et habite à Middelbourg, petit village perdu au milieu des polders. Il y vit avec sa mère, divorcée et contrainte de travailler dans un supermarché, et sa grande soeur, pas encore tout à fait sortie de l'adolescence mais déjà enceinte. Son père est parti refaire sa vie de l'autre côté de la mer. Mais Paul n'est pas un garçon comme les autres. Paul voudrait être écrivain. Il passe ses journées à courir le long des canaux, au bord de l'eau, et à remplir son carnet de notes farfelues sur tout ce qu'il voit. Watergang est son histoire, celle de ceux qu'il aime, et de ce village niché au bout du monde.Watergang est un premier roman d'une grande douceur, teintée d'un humour étonnant. À travers le regard d'un enfant plongé dans une situation familiale à la fois difficile et tristement banale, c'est tout un univers qui s'éveille et se reconstruit, ravivant la beauté du monde.

Notre avis

Un beau premier roman, intense, qui nous reste entre les mains jusqu'à la fin, et qui nous reste dans le cœur aussi.


C'est l'histoire de Paul, jeune garçon de 13ans, personnage principal de ce roman, et de sa famille, et des personnages qui peuplent Middelbourg.

Paul est un peu à part des autres garçons, il veut devenir écrivain, il est solitaire et aime par-dessus tout courir dans les polders, où les mots dans sa tête se joignent au rythme de ses jambes, au rythme du vent, de l'eau, et de tout ce qui chante dans cette région mélancolique.

Les autres n'aiment pas s'enfoncer dans cette nature. Paul, lui, y trouve son refuge.


On découvrira la sœur de Paul, Kim, qu'il appelle Birgit, qui est enceinte alors qu'elle est encore mineure, qui veut garder cet enfant puisque la vie a décidé de naître là, en elle, et qu'elle l'aime déjà.

Il sera aussi aussi question de la mère de Paul, Julia, que Paul renomme "Super", celle-ci travaillant à la supérette pour subvenir à leurs besoins, et se dévouant pour ses enfants, bien que personnage introverti et solitaire, qu'on sent empli de tristesse.


Il sera question de bien d'autres personnages dans ce roman choral, où les voix se succèdent, le discours intérieur de chacun et chacune nous attachant un peu plus à eux, nous amenant à les aimer, à comprendre leur psychologie personnelle.


C'est une histoire de vies qui essayent de tenir debout, qui se perdent, se croisent, qui s'aiment et puis surtout qui sont là, qui tentent de vivre là, avec ces polders qui les relient tous, avec les mots de Paul et de son carnet, maladroits et emplis de douceur, qui donnent la lumière à chacun d'eux, dans ce petit théâtre de la vie, fragile, qu'on croirait qu'il va s'effondrer, que ces personnes vont disparaître, qu'une tempête va tout emporter... mais ils tiennent debout, ces personnages, ils sont, dans leur solitude et leur mélancolie, chacun plein d'envies et de vie.

 

Justine

Ils pourraient vous plaire