PUTZI - SNEGAROFF THOMAS

Nos rayons
PUTZI

PUTZI

SNEGAROFF THOMAS
Editeur : GALLIMARD
Collection : BLANCHE
Date de parution : 01/10/2020

[ean : 9782072904141]

En stock !
22.00 €
Résumé
Il mesurait deux mètres, mais on le surnommait Putzi, petit bonhomme . Marchand d'art dans le New York bohème des années 1910, musicien à ses heures, Ernst Hanfstaengl devint dix ans plus tard le confident et le pianiste d'Hitler. Cet excentrique, jalousé par les nazis, était fasciné par leur chef, à qui il offrit de l'argent, une famille, et des airs de Wagner à toute heure du jour et de la nuit.Il rêvait d'honneurs et d'une alliance entre l'Allemagne et les Etats-Unis, ses deux patries. Nommé responsable de la presse étrangère du Reich en 1933, il crut en son destin. Il n'obtint que la disgrâce. Son incroyable exil le conduisit jusqu'à Roosevelt, qui pendant la Seconde Guerre mondiale fit de lui son principal informateur sur le Führer. Pour les uns il fut un traître ou un bouffon sans conséquence, pour les autres, l'un des artisans du malSon histoire tragique, burlesque, nimbée de mystère, est celle d'un héros de roman. Le roman d'un siècle de splendeur et de désastre, où l'on croise Goebbels, Goring et les soeurs Mitford, mais aussi Thomas Mann, Carl Jung ou encore Romy Schneider.

Notre avis

"Putzi" est l'histoire vraie d'un enchevêtrement de paradoxes. Celui d'un homme surnommé "petit bonhomme" (Putzi) pourtant colosse de deux mètres de haut qui finira architecte de l'une des entreprises les plus monstrueuses de l'histoire de l'humanité.

Allemand par son père, américain par sa mère, il rêve d'une alliance entre ses deux pays de coeur. Un soir de 1922, à la brasserie Kindlkeller de Munich, il est frappé par la grâce, voyant se dessiner sous ses yeux l'incarnation vivante de son idéal, le chef du parti national-socialiste des travailleurs allemands, un certain Adolf Hitler, son aura dévastatrice, sa force oratoire et ses mots qui résonnent dans son esprit comme autant d'uppercuts. Voilà que Putzi venait de trouver celui sortirait le monde de l'ornière ! Le sauveur !

Bientôt, une amitié indéfectible (pensait-il) prendrait corps. Habité par la musique, pianiste virtuose, Putzi se liera corps et âme à celui qui deviendrait chancelier dix ans plus tard, réunis par une passion commune pour Wagner. Il est celui qui permet à Hitler d'intégrer les hautes sphères bavaroises, qui deviendra en retour le parrain de son fils. Il récolte des fonds permettant de financer le parti. Il est l'oreille attentive, le conseiller de premier plan, le seul à oser lui suggérer le ridicule de sa petite moustache. Sa femme, dit-on, est celle qui empêcha le dictateur en herbe de se suicider après le putsch manqué de 1923.

Obsédé à l'idée de fédérer l'Allemagne nazie en gestation et les Etats-Unis où l'antisémitisme fermente plus qu'on ne l'imagine, convaincu du besoin de modérer la radicalité des idéaux d'Hitler, Putzi se heurtera à un mur et à l'absence totale d'empathie de son mentor. Voilà qu'il vivra le triomphe du parti en marge de l'Histoire, ses missions réduites à portions congrues, empêché par l'ascension inarrêtable de Goebbels dont l'inimitié est viscérale et la perversité sans limites d'Hitler. La suite est une série d'humilitations, d'exils, d'espoirs énamourés qui transpercent la monstruosité d'un système génocidaire à coups de sentiments humains qui font de ce Putzi, Ernst Hanfstaegel de son vrai nom, un personnage insaisissable, lui qui finira, une fois emprisonné au Canada pendant la guerre, par devenir le principal informateur de Roosevelt sur la psychologie du Führer.

Il fallait alors un talent d'écrivain hors-norme pour délier avec autant de justesse, de pudeur et d'intelligence le noeud de complexités qui étreignent l'un des principaux penseurs du nazisme. Thomas Snégaroff que l'on connaissait spécialiste des Etats-Unis et chroniqueur brillant dans le C Politique de France 5, livre ce qu'il convient d'appeler un chef-d'oeuvre, une réussite littéraire époustouflante, un travail hybride remarquable aux frontières de la biographie historique et du romanesque.

Tout est vrai, résultat d'un travail de recherches abouti et maîtrisé, mais Thomas Snégaroff saupoudre le réel de la dose d'imaginaire nécessaire pour rendre le récit haletant et lui offrir un rythme pénétrant et hypnotique. Chaque phrase, chaque mot, chaque virgule est habitée d'une faculté singulière de l'auteur à se plonger dans la psyché tortueuse de son sujet, à tomber le seul masque de la barbarie pour révéler les failles et les tourments d'un homme, le tragique pathétique de sa loyauté à toute épreuve et pourtant piétinée, son avidité aux honneurs et à la reconnaissance d'un chef, sa disgrâce, son exil. Putzi et ce qu'en écrit Thomas Snégaroff est par ailleurs un miroir extraordinaire de son époque, le défilé ininterrompu des grands de ce monde, où l'on croise pêle-mêle Louis II de Bavière, Thomas Mann, Carl Jung, Winston Churchill, Wagner, Sissi et de nombreux seconds rôles dont on découvre stupéfaits les accointances et les liens insoupçonnés.

Lisez ce "Putzi", c'est une claque monumentale, une profonde émotion de lecture ! La grande Histoire et les petites histoires qui s'emmêlent, s'épousent et se racontent comme on aimerait que ce soit plus souvent le cas.

Alexis

 

Ils pourraient vous plaire

UN OCEAN, DEUX MERS, TROIS CONTINENTS N-SONDE WILFRIED ACTES SUD

UN OCEAN, DEUX MERS, TROIS CON

N'SONDE WILFRIED
ACTES SUD
BENIE SOIT SIXTINE ADHEMAR MAYLIS JULLIARD

BENIE SOIT SIXTINE

ADHEMAR MAYLIS
JULLIARD
L'OR CENDRARS/LACASSIN GALLIMARD

L-OR - LA MERVEILLEUSE HISTOIR

CENDRARS/LACASSIN
GALLIMARD