JAMAIS ASSEZ - MCDERMOTT ALICE

Nos rayons
JAMAIS ASSEZ

JAMAIS ASSEZ

MCDERMOTT ALICE
Editeur : TABLE RONDE
Collection : LA NONPAREILLE
Date de parution : 04/06/2020

[ean : 9791037106551]

En stock !
4.00 €
Résumé
L'héroïne de cette histoire se souvient des coupelles à glace qu'elle rapportait à la cuisine après chaque dîner dominical, léchant cuillères et bols avec application - et discrétion, car à table « une dame ne surcharge pas la cuillère pour ensuite la faire aller et venir dans sa bouche ».Elle se souvient aussi de son problème de canapé, une tendance récurrente à se faire surprendre en compagnie d'un garçon, dans des postures plus ou moins gênantes, sur celui de ses parentsDes plaisirs coupables qui n'ont pas disparu avec l'âge. Aujourd'hui ses enfants voient les pots de crème glacée se vider d'un coup après chaque visite de leur mère venue garder les petitsenfantsEt si l'amour fougueux pour son mari semble n'avoir jamais flanché, à la mort de ce dernier, il restera... la glaceLe portrait délicieux, à l'ironie subtile, d'une femme qui en quelques pages passe de l'enfance à la vieillesse, et de l'interdit à la volupté. Une vie résumée avec la plus franche gourmandise : « Le plaisir, c'est le plaisir. » « Je bassine toujours mes étudiants avec la définition que Frank O'Connor donne de la nouvelle : c'est le moment après lequel rien n'est jamais plus pareil. Jadis, je pensais que je devais connaître ce moment avant de me mettre à écrire. Aujourd'hui, je veux écrire pour le découvrir - ce délicieux frisson de la transition. » Alice McDermott, The Paris Review, n°230, 2019.

Notre avis

Une savoureuse nouvelle à lire et offrir pour les amoureux de la vie.

Une trentaine de pages pour décrire la vie d'une femme, de l'enfance à la vieillesse, et ses plaisirs sans fin.

Du simple plaisir de lécher les coupelles de glace, étant enfant, cachée dans la cuisine; à celui d'être dans les bras d'un amant, étant adolescente, et se sentir incomprise des autres, pour ces plaisirs mêmes.

Une écriture pleine de sensualité, qui nous laisse quelques instants avec le goût du plaisir caché. "Le plaisir, c'est le plaisir. Un reste de fraises, les mains d'un jeune homme, un nouveau-né dans les bras ou le visage changeant d'un enfant qu'on a mis au monde."

Justine

Du même auteur

LA NEUVIEME HEURE MCDERMOTT ALICE GALLIMARD

LA NEUVIEME HEURE

MCDERMOTT ALICE
GALLIMARD